ACCEDER A UN EDIFICE TOURISTIQUE - Faciliter l'accès à mon monument par la signalisation et les transports

Publié par Indiane Blanc, le 19/01/2018
Sous-catégorie : Méthode.

L'important à retenir dans cet article :

Certains lieux historiques ont des difficultés pour attirer du public car le site n'est pas accessible facilement : pas de transports en commun, pas ou peu de signalisations, itinéraire compliqué... Or, il s'agit d'un point primordial pour développer une activité, notamment touristique et culturelle.

Le but de l'article est de vous aider à faciliter l'accès de votre public actuel ou potentiel à votre monument. Deux clés importantes à retenir :
– faciliter l'accès jusqu'à votre édifice, même éloignée de tout centre urbain, suppose de suivre une méthode
– une "bonne" communication sur les espaces est essentielle

« Où vais je ? Je ne sais : mais je me sens poussé d'un destin impétueux, d'un destin insensé » - Victor Hugo

Notre méthode consiste en deux grandes approches :
- améliorer la communication sur les moyens de transports disponibles ;
- faciliter et améliorer la signalisation.

Avoir des visuels pour « raccourcir les distances » y est présenté comme essentiel.

1. Indiquer les moyens d'accès


Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier parfaitement tous les différents chemins pour parvenir jusqu'à vous en étant le plus exhaustif et le plus descriptif possible.

Pour cela, posez vous quelques bonnes questions :
– Peut on venir en transports en commun ? En vélo ? En voiture ? A cheval ? En hélicoptère ? A pied ?
– Si oui par quelles routes ? Une seule mène-t-elle au site ? Plusieurs ?
– Faut il prendre l'autoroute, la nationale, de petits chemins de terre ?

Une fois que vous savez tous les itinéraires et les moyens de transports possibles, il est nécessaire de pouvoir l'expliquer facilement au public, être précis dans ses renseignements, et pouvoir le transmettre aisément, que ce soit par mail, téléphone ou site internet.

Pour une indication efficace sur votre site internet, il est bon de se questionner correctement sur les informations vraiment importantes pour le public auquel je m’adresse et de prioriser les informations.

Dans l’ordre, nous vous proposerions les actions suivantes :

1. Inscrire en premier lieu l'adresse du site, les coordonnées GPS et, une carte. Par exemple : Emplacement et itinéraire via Google Map.

2. Lister les différents moyens de transports : train, vol, bus, voiture, vélo...

3. Indiquer s'il y a un moyen de transports spécialisé pour votre domaine (cf partenariat en 2e partie). Par exemple : Navette spéciale amenant le public du parking du Mont Saint Michel à l'accueil de celui ci.

4. Indiquer les noms précis des routes, arrêt de bus, gares... Par exemple : Autoroute A6 direction Paris, Bus C4 direction Villejean arrêt Marbeuf, Gare Nogent-le-Retrou, Ligne 1 du métro arrêt La Défense...

5. Indiquer s'il y a des parkings chez vous (handicapés ou non) et, pour quels types moyens de transports ils sont réservés (voiture, bus, vélo).

6. Noter les proximités : proche du centre ville, d'une gare, d'un aéroport, d'un métro...Par exemple : A 10 min à pied du métro, à 30 min en voiture en partant de Caen...

7. Indiquer les accès à votre propriété : une seule route ou plusieurs, accès par l'entrée/les jardins/le parc, chemin piétonnier ou routier... Par exemple : Accès du château par la petite entrée du jardin ou par la grande entrée en face du parking


Le public s'intéresse également aux aspects extérieurs des transports, c'est à dire au temps et aux prix, qui ont une influence certaine sur la visite.

Vous pouvez donc, en plus des informations citées ci dessus, indiquer :
Le temps de trajet pour chaque type de transports. Par exemple : Pour le Château X à partir de Paris, 45 min en voiture, 1h15 en train, 2h en bus, 1 jour à pieds...
Les prix pour les différents trajets. Par exemple : Ticket de métro à 1€90, péage à 30€, bus à 13€...
Pour les billets notamment, attention à bien préciser quoi prendre (Ticket centre ville ou RER, Train TGV, TER...) les prix pouvant varier aisément. Il est avantageux de mettre les liens des sites utiles pour l'achat des billets (Ratp, Sncf...).


Ces indications présentes sur votre site internet peuvent également l'être sur la brochure de votre lieu.
En effet, créer une brochure a plusieurs avantages : du visuel sur vos activités, ce que vous proposez, les visites, votre contact mais surtout les moyens de transports pour venir, les accès, une carte...

Les brochures papier peuvent être introduites dans de nombreux établissements touristiques, hôteliers, gastronomiques... Un bon moyen de faire parler de vous un peu partout !


2. Faciliter le transport en créant des partenariats


Enfin, il est possible – et par ailleurs, important de créer des partenariats. Comme dit précédemment, vous pourrez par ailleurs soit y déposer vos brochures s'il s'agit d'un bâtiment, soit échanger une communication visuelle si c'est via un site internet par exemple.

Les différents partenaires peuvent être :
En fonction du lieu où vous vous situez. Par exemple : l'office de Tourisme de la ville la plus proche, les Comités Régionaux du Tourisme, la DRAC de votre région...
En fonction des transports qui mènent jusqu'à vous : SNCF, RATP, compagnies aériennes ou de bus...
Autour de votre lieu : Commerce de locations de voitures/vélos/navettes, les hébergements à proximité...

Comme pour les prix, il est intéressant de mettre les liens des sites internet correspondants.


3. Identifier les nouveaux usages en matière de transport


Une solution innovante : le covoiturage.
Nous pouvons observer que les transports en commun ont très souvent une importance capitale, étant un moyen efficace et moins cher de ramener du public. Or, les lieux culturels ne sont pas forcément toujours bien desservis par ces derniers.

Une solution peut être le covoiturage : l'application Blablacar bien connue, ou encore celle de Covoiture Art, qui permet de se rendre dans des lieux culturels plus ou moins éloignés en covoiturage.

Peut-être vous sera-t-il possible de négocier une publicité sur ces sites spécifiques de « voyageurs » récurrents, pour les inviter à venir jusqu’à vous.

Si vous avez identifié un public ou des proches qui se rendent régulièrement sur votre site, n’hésitez pas à les inviter à proposer leurs places disponibles pour se rendre chez vous.

Deux exemples en images :


1. Le Château de Versailles






2. Le Mont-Saint-Michel :








Conclusion


Améliorer l’accès à votre monument est fondamentale pour le faire vivre. C’est de toute façon la première approche du public, le premier regard.

Les méthodes sont simples et la clé est de vous mettre à la place du potentiel visiteur.

Pensez à vous appuyer sur les moyens de communications récents et n’oublier pas que des partenariats sont possibles avec les administrations locales environnantes pour un impact plus large.

Pour aller plus loin :

Exemple : L'association O'BABELTUT organise chaque année le festival « Transports Culturels », permettant de partager les déplacements et faire des sorties culturelles dans les grandes salles de Toulouse.

Le trajet pour le public est organisé par le festival, soit en bus, soit en covoiturage : dans ce dernier cas, chaque personne peut s'inscrire pour y participer et ainsi partager sa voiture ou être passager.
Il s'agit donc d'une idée innovante pour pouvoir se déplacer facilement et profiter des évènements culturels du festival sans se soucier de la distance à parcourir.



Commentaires

Dans la même catégorie