Sauvegarde des villages anciens

: Cliquer ici

Montant en € : 5.000


Conseil départemental de la Gironde
MH; ISMH; Non classé; En péril/danger; Autre
Une ou plusieurs réhabilitations
Subvention
01/01/2100
 01/01/2100

Description générale du financement :

Pour les associations, 25 % du coût TTC, l’aide est plafonnée à 5 000 €.
Pour les propriétaires privés : l’aide est réservée aux habitations principales ou occupées à l’année et accordée sous conditions de revenus selon quatre niveaux d’intervention allant de 10% à 35 %. L’Aide est calculée sur le coût TTC et elle est plafonnée à 5 000



En savoir plus

Financement proposé

: Subvention
: 5.000
:
Pour les associations, 25 % du coût TTC, l’aide est plafonnée à 5 000 €.
Pour les propriétaires privés : l’aide est réservée aux habitations principales ou occupées à l’année et accordée sous conditions de revenus selon quatre niveaux d’intervention allant de 10% à 35 %. L’Aide est calculée sur le coût TTC et elle est plafonnée à 5 000
:
Il s’agit de permettre la sauvegarde et la mise en valeur des patrimoines bâtis anciens dans les villages ou parties de villes classées « villages anciens » de moins de 15.000 habitants :
Bazas,
Blasimon
Blaye,
Bourg-sur-Gironde,
Cadillac (intra-muros)
Castelmoron-d’Albret
Créon
Gensac
La Réole, Monségur
Pellegrue
Plassac
Pujols
Rions
Sauveterre-de-Guyenne
Saint-Emilion
Sainte-Foy-la-Grande
Saint-Macaire
Soulac

Émetteur

: Conseil départemental de la Gironde
: Institution Publique / Para-publique
: 1 ESPLANADE CHARLES DE GAULLE
: 33074
: Bordeaux
: 05 56 99 33 00

Calendrier

: 01/01/2100
: 01/01/2100
: 01/01/2100

Critères d'éligibilité

Implantation du projet

: Département

Type de propriété concernée

: MH; ISMH; Non classé; En péril/danger; Autre
: Privée; Association

Type de projet recherché

: Une ou plusieurs réhabilitations
: Batisse; Façade/Murs; Décoration; Autres ressources extérieures
: Oui
: Oui
: Restauration, dans le respect de préconisations techniques.
:
Attention : l’implication financière de la commune est obligatoire.

Les travaux de restauration doivent concerner un immeuble situé à l’intérieur d’un périmètre défini « villages anciens » dans les 19 communes citées précédemment.
Ce bâtiment doit présenter une qualité et /ou un intérêt architectural et s’intégrer dans son environnement urbain et paysager.

Plan de Financement

: Oui
: Au lancement du projet (post-devis)

Cahier des charges

Dossier

: Non
: Non