chateau-etudiants-refonte-site-internet

chateau-etudiants-refonte-site-internet

Moderniser la communication d’un site historique gratuitement, c’est possible ! Dans le cadre de ses actions de mécénat, Hephata a mis en relation l’école du Web de Paris, Digital Campus, avec l’Association Historique de Marcoussis. En charge de la préservation du château de Montagu, en Essonne, cette association travaille régulièrement avec des étudiants et des chantiers REMPART. Ancienne forteresse médiévale, seuls des vestiges subsistent du château de Montagu ainsi qu’une tour. Elle est la propriété du lycée horticole de la Fondation d’Auteuil.

Pour valoriser le patrimoine de la commune, l’association dispose d’un site internet qui présente ces différentes activités. Un site qui a besoin d’un léger rafraichissement ! Pour moderniser la communication d’un site historique, quoi de mieux que des étudiants spécialisés dans le digital ?

La mission des étudiants est de repenser l’arborescence et la direction artistique du site internet. Celui-ci devait intégrer une présentation de l’association, de son fonctionnement et de ses activités. En outre, un accès aux archives, de type cloud, doit être créé pour les membres de l’association.

Les objectifs sont d’abord de communiquer sur les activités de l’association. Ensuite, le site a pour vocation de sensibiliser les habitants et partenaires potentiels à soutenir l’association. Enfin, il devra fédérer des acteurs locaux et de possibles partenaires autour des actions de l’association via un blog.

Les étudiants doivent proposer des maquettes pour la refonte du site internet et une nouvelle charte graphique.

chateau-developpement-touristique-indre-et-loire

chateau-developpement-touristique-indre-et-loire

Intégrer des étudiants au développement touristique d’un château est une manière, pour Hephata, de se positionner en tant que mécène. Dans ce cadre, Hephata s’est associé à l’école EAC, établissement de référence pour la formation supérieure dans les métiers de la culture et du patrimoine. Le prix Hephata x EAC récompense les propriétaires d’un château pour leurs efforts en matière de préservation et d’animation culturelle. L’objectif est de leur offrir une étude de développement touristique !

C’est le château de Grillemont, en Indre-et-Loire, qui a été choisit. Ancien château médiéval, planté non loin des « Grands » de la Loire, il s’organise autour d’une multitude de bâtiments. L’ensemble offre de multiples possibilités. Les propriétaires se sont d’abord lancés autour d’activités économiques tels que la visite et l’évènementiel ponctuel. Ils s’interrogent désormais sur le développement pour entretenir et valoriser ce lieu incroyable.

Les étudiants en dernière année du mastère Manager Culturel se sont donc penchés sur le développement économique global du site. Après un travail sur une année, ils ont rendu un document complet, organisé en trois parties : un état des lieux, un diagnostic et des recommandations.

Intégrer des étudiants au développement touristique d’un château permet d’avoir une approche novatrice, souvent originale et surtout gratuite ! En outre, ils ont apporté une expertise intéressante par des recommandations sur la communication globale du lieu et des activités. Ils proposent, par exemple, de créer 5 stories Instagram autour des évènements proposés, les events, des liens créer avec le terroir ou encore le dynamisme du château, les news.

Orange renforce sa cohésion par un team-building artistique. Bienvenue au musée national Jean-Jacques Henner ! Le musée se situe dans le quartier de la plaine Monceau, à l’époque le « plus artistique des quartiers d’artistes ». On pouvait alors y croiser Sarah Bernhardt, Edmond Rostand, Debussy ou Alexandre Dumas.

Plonger dans l’histoire d’un musée parisien

Orange est plongé par Hephata dans un ancien atelier-maison, aujourd’hui le seul musée du XVIIe arrondissement. Choisir ce musée n’était donc pas un hasard. Jean-Jacques Henner a une passion, voire une obsession pour une couleur : le orange ! Prix de Rome en 1858, l’artiste se distingue en effet en faisant de la couleur rousse-orangé sa signature. Peintre des ors fauves, il va jusqu’à faire porter une perruque rousse à l’un de ses amis qui pose comme modèle pour son Christ au tombeau. Artiste de renom, il savait, comme France Telecom, qu’une couleur aussi vive que le orange captive le regard.

Vivre un grand moment fédérateur par le team-building

Les objectifs du team-building sont clairs. Il faut créer un grand moment fédérateur pour les équipes d’Orange Objets Connectés afin de contribuer à construire la mémoire collective. En outre, pousser les membres des équipes à s’organiser et à mieux se connaître pour gagner les défis est essentiel. Ce jeu, créé par la Fabrique H permet aux équipes de remonter le fil de la grande Histoire et de tisser des liens avec les enjeux d’Orange Objets Connectés. Une manière pour Orange de valoriser son image en tant qu’acteur engagé pour la sauvegarde du patrimoine historique.

Les règles du jeu sont simples. Quatre écoles de peintres arrivent dans la maison de l’artiste Jean-Jacques Henner dont l’objectif ultime est de passer à la postérité. Le but de chaque école est de prouver à ce maître que son ÉCOLE est la seule à disposer des compétences pour produire l’œuvre unique qui pourra supplanter La Joconde à travers les siècles (le GRAAL de tout artiste). Mais pour cela, il faut gagner le concours qu’il a organisé.

Chaque ÉCOLE se compose de 7 ARTISTES avec chacun un rôle. Les équipes portent le nom de courants artistiques : les fauves, les impressionnistes, les cubistes et les surréalistes.

Travailler des compétences en équipe

L’atelier « Dans la tête de Van Gogh » permet de travailler la cohésion – voire la solidarité entre les participants – ainsi que son esprit de compétition. Le jeu « Orange Mécanique » met à l’épreuve la science, la connaissance et la mémoire des participants. Le « Club des Contemplatifs » cherche à stimuler la mémoire, la rapidité et l’esprit d’organisation de chacun.

Orange renforce sa cohésion par un team-building artistique. Un évènement à fort impact patrimonial : merci ORANGE pour votre engagement !

Mazars diversifie son mécénat par l’évènementiel en choisissant le patrimoine historique pour sa summer party. Avec Hephata, l’entreprise s’engage auprès de l’Association de l’Amérique Latine dont l’une des actions est de valoriser et de préserver ce lieu incroyable, tourné vers la culture latino-américaine.

Paris, le 19 juin 2019 – La soirée annuelle de Mazars a eu lieu. A cette occasion, 1.125 mazariens se sont retrouvés à la Maison de l’Amérique latine. En plein Saint Germain-des-Prés c’est total look blanc dans un univers coloré !

Au programme des réjouissances : batucada, capoeira, stand maquillage, piñata. Des danseuses parées de mille couleurs font le tour des jardins. Le champagne coule à flots tandis que le flash des photos booth crépite sans interruption. Sombreros, lunettes ananas, colliers de fleurs, coiffes à plumes et petites perruches, tout ici sent le Brésil. Les parties de molkky vont bon train !

Mais cette année la Mazarine, organisée par Hephata, revêt un caractère particulier et novateur : Mazars choisit le patrimoine historique pour sa summer ! Son engagement citoyen via le mécénat culturel se diversifie par la voie de l’événementiel.

En 2018, 3.500 sites historiques ont été recensés « en péril » dans le cadre de la Mission Patrimoine de Stéphane Bern. Près de 3.000 menacent de s’effondrer à tout instant. En outre, si l’on estime leur effondrement à 5 ans, cela équivaut à 50 châteaux effondrés tous les mois. Aujourd’hui, seuls 120 ont entamés leurs chantiers de restauration (chiffres 2018, Fondation du Patrimoine) !

Avec un chiffre d’affaires de plus de 1,6 milliards d’euros, son chiffre d’affaires est en hausse de 8,7%. Devenir acteur engagé auprès des monuments historiques prend donc tout son sens pour Mazars ! Et pour cause, la responsabilité est au cœur de ses valeurs. Les auditeurs sont au service des entreprises, de leur croissance et de leur pérennité.

En outre, choisir ce lieu historique, composé de deux hôtels particuliers de renom, offre la possibilité à Mazars de recevoir ses équipes dans un cadre exceptionnel. Un lieu où les pierres parlent encore ! Ce sont des chefs d’œuvre qui nécessitent un entretien permanent. Mazars a su comprendre les enjeux de ce patrimoine et n’a donc pas hésité à s’engager dans cette voie.

Enfin, Hephata estime que les dépenses liées aux évènements permettent de financer 25% de l’entretien et de la rénovation des monuments. Aussi, grâce à Mazars, Hephata pourra reverser 10% de ses bénéfices à un lieu en péril dans la France profonde.

Merci Mazars de vous engager pour le patrimoine historique !

Essonne Hephata benchmark et étude concurrentielle

Essonne Hephata benchmark et étude concurrentielle

Pour Hephata, opter pour une offre différenciante permet d’augmenter l’attractivité du château et faire face à la concurrence.

Le domaine se situe sur un territoire qui :
Invite à la création de lieux de vie préservés, respectueux de l’environnement et inspirants. L’existence de nombreuses zones d’activités situées au Nord du département explique d’ailleurs cette position (zones commerciales, centres d’affaires, hubs…) ;
Encourage les initiatives pour valoriser les infrastructures sportives et de loisirs, les actions en faveur du patrimoine et celles en faveur de la création d’emplois ;
– Incite à créer des espaces hôteliers différenciants et complets en réponse à la stabilité du tourisme de loisir (notamment du tourisme local) et la croissance du tourisme d’affaires.

Le projet, stable, a reposé sur :
– La capacité des propriétaires à rentabiliser les investissements rapidement par la mise en place d’une équipe compétente ;
– La cohérence du projet d’ensemble ;
– La possibilité d’adaptation des installations éphémères et finales en fonction d’un planning itératif.

La première contrainte, pour augmenter l’attractivité du château par une offre différenciante, est d’intégrer dans la réflexion du projet une occupation familiale régulière dans le château. Puis, la seconde, est que le projet doit dégager un résultat positif rapidement. En effet, il doit permettre le financement bancaire associé au développement d’activités et à la restauration du domaine. Il doit, par ailleurs, permettre le versement d’un revenu destiné à une équipe complète de gestion.

Hephata a accompagné les propriétaires d’un château situé dans les Hauts-de-France. Sa mission est de proposer un concept marketing permettant d’attirer différents flux touristiques dans le château.

Les points communs entre le territoire, les propriétaires et du site sont la recherche du beau, organisée autour de :
– D’abord, un site paisible, à l’architecture et aux décors raffinés, qui invite à la contemplation et à l’apprentissage de la beauté ;
– Ensuite, des porteurs de projet qui prônent la prise de distance avec la vie quotidienne ;
– Enfin, un territoire aux espaces naturels préservés et entretenus (exploitation des ressources naturelles, mise en beauté des espaces extérieurs…).

Leur spécificité est la bivalence, portée par :
– Un site situé à la fois au carrefour de 3 capitales européennes (Paris, Londres, Bruxelles) et sur un territoire peu dynamique ;
– Des porteurs de projet compétents pour la gestion de projets et l’évènementiel, dont le regard est tourné vers l’étranger ;
– Un territoire qui attire un public international (tourisme de mémoire) et des franciliens (tourisme naturel).

L’étude de ces différentes caractéristiques a conduit Hephata à élaborer un concept marketing pour attirer différents flux touristiques dans le château. Le concept propose d’une part des activités centrées sur le luxe visant un public de touristes internationaux. D’autre part, il offre des services fondés sur l’art de vivre à la française à destination d’un public ultra-local.

Diagnostic développement château Hephata

Diagnostic développement château Hephata

Hephata intègre des espaces historiques dans un projet économique harmonieux en cherchant à les penser comme une foncière. Cela implique de les commercialiser un par un pour des activités différentes.

Le château se situe sur un territoire très marqué par le tourisme international de mémoire. Les politiques départementales valorisent la création de nouvelles offres d’hébergement touristiques et gastronomiques. Elles cherchent également à développer les offres culturelles sur le territoire. Ces politiques incitent à positionner le château sur l’accueil touristique « haut de gamme ». Le département préserve l’environnement rural. Il doit d’ailleurs sa renommé aux nombreuses zones naturelles protégées dont la Vallée et la Baie de Somme.

Installer une activité pour dynamiser l’ensemble du domaine est un réel enjeu pour la nouvelle génération de propriétaires. Vivant à l’étranger, ces derniers n’occupent le château qu’occasionnellement. En outre, les postes de dépenses sont couverts par des revenus essentiellement issus de l’exploitation sylvicole arrivant à leur terme. Développer une activité autonome permettant d’entretenir le domaine est donc indispensable.

Enfin, Hephata prévoit la gestion en cas de développement d’activités. La complexité de la création d’un produit stable est que le produit est la résultante de la variété de ses occupants. Aussi, penser les espaces historiques du domaine comme une foncière (organisme spécialisé dans la gestion locative de surfaces à vocation commerciale) facilite la gestion du lieu.

château agricole transmission Hephata

château agricole transmission Hephata

Hephata accompagne les propriétaires d’un château familial à anticiper la transmission de leur domaine historique. L’objectif est de créer de nouvelles activités pour soutenir l’exploitation agricole et financer l’entretien du château.

Le château se trouve sur un territoire dynamique. Les initiatives départementales encouragent les actions de valorisation du monde agricole et les modes de production nouveaux et bio. En outre, il existe une réelle sensibilité départementale pour la sauvegarde du patrimoine. Enfin, la présence du 10ème aéroport français desservant 65 destinations dont 16 capitales renforce la stratégie d’attractivité territoriale.

Hephata intervient dans un contexte où l’entretien du château est financé par l’activité agricole. Anticiper la transmission du domaine historique est indispensable. Les discussions autour de la transmission du patrimoine orientent vers la dissociation entre le château et les terres agricoles. Cela implique de fortes incertitudes concernant la pérennité du financement du château (entretien et gros-œuvre), notamment en cas de baisse ou de suppression du fermage.

Il s’agit donc d’accompagner le domaine familial à effectuer une mutation de manière sereine et intelligente. Hephata recommande, dans un premier temps, de consulter individuellement chaque membre de la famille avant de lancer une concertation conjointe. Ensuite, la famille pourra mettre en place un groupe projet, si possible animé par un tiers, pour faciliter les échanges.

Concept marketing château privé Hephata

Concept marketing château privé Hephata

Hephata a accompagné les acquéreurs d’un château, situé sur le territoire de la Somme, pour créer un concept marketing adapté à projet.

Les points communs du territoire, des propriétaires et de cette ancienne forteresse, sont leur ancrage local, une force qui repose sur :
Un site accessible et visible, situé au cœur de son village et connu par les habitants locaux.
Des porteurs de projets dynamiques, implantés et visibles localement, qui ont l’expérience du travail partagé ;
Un territoire marqué par la stabilité : une terre d’installation et de cultures, plus qu’une terre touristique.

La création d’un concept marketing cohérent, car adapté au projet existant, a reposé sur : la capacité du lieu à s’adapter ; celle des porteurs de projets à être créatifs et novateurs en termes de produit proposé et de service apporté au territoire ; et le mode de gestion des espaces.

D’abord, le lieu est constitué d’un ensemble de bâtiments diversifiés marqué par différentes époques et destinations. Ensuite, les porteurs de projet – entrepreneurs par ailleurs – ont une forte propension à inventer, oser entreprendre et créer du lien. Enfin, le projet s’inscrit sur un territoire naturel et travaille sa biodiversité tout en valorisant la beauté de la nature.

Adapter un concept marketing à un projet existant autour d’un château a nécessité de s’accorder en amont sur la teneur du projet lui-même.

valle-perigord-developpement-chateau

valle-perigord-developpement-chateau

Hephata souhaite rendre un château privé, situé au coeur d’une zone rurale, attractif et utile pour son territoire. Ce territoire :
Soutient les actions de « proximité » notamment auprès des jeunes et des personnes âgées ;
Développe les axes de « mobilité douce » structurés autours de zones d’intérêt historique, esthétique ou culturel.

L’étude des aspirations des propriétaires, de la composition du site et des opportunités territoriales, oriente vers la création d’un site esthétique, artistique et créatif, qui contraste avec les propositions existantes, où l’on peut se reposer, méditer et créer. Ce site serait surtout destiné à un public « de proximité » dans le but de faire re-découvrir les choses du quotidien sous un regard historique, poétique et artistique. En outre, Hephata cherche à créer des conditions inédites pour « révéler sa créativité » seul ou à plusieurs. Enfin, le lieu devrait favoriser des temps d’apprentissage et de prise de conscience sur des sujets personnels.

En outre, les objectifs d’Hephata, à court et moyen termes sont de :
– Développer une programmation culturelle et évènementielle attirant plus de 10 000 visiteurs par an au bout de 3 ans ;
– Proposer un programme de restauration progressive du site historique ;
– Apporter une logique de gestion cohérente avec l’occupation des espaces.

Hephata, pour rendre le château privé utile et attractif pour son territoire, doit :
S’adapter à une occupation continue du propriétaire et donc réguler les activités autour et dans le château ;
– Proposer des activités pour dégager un chiffre d’affaires annuel d’au moins 200 000 euros
.