Développer des activités pour financer l’entretien d’un château

Développer des activités est un bon moyen pour financer l’entretien d’un château tout en le valorisant auprès des publics. En effet, un château, à l’instar de nombreux sites patrimoniaux, doit être entretenu et parfois restauré. Le développement d’activités économiques permet de rentabiliser le lieu, à travers une source interne de financement.

Voici un exemple d’une mission réalisée par Hephata afin d’accompagner des propriétaires-gestionnaire de château dans cette démarche.

Contexte

Voici quelques éléments de contexte :

Date de l’intervention : Décembre 2020 – Juin 2021 ;

Propriétaire : Particulier ;

Porteur de projet : Famille propriétaire ;

Département : Saône-et-Loire (71) ;

Projet : Dans le cadre d’un projet de reprise, définir un projet autonome à terme, qui ne remette pas en cause l’occupation familiale, et les modalités de transmission.

Objectifs

Les objectifs de cette mission étaient multiples :

● Définir des axes de développements économiques pour satisfaire à l’entretien du château et à sa valorisation à long terme ainsi qu’à la rémunération d’une équipe de gestion ;

● Ainsi que proposer un projet économique qui aligne les intérêts des parties prenantes familiales et favorise la prise de décision autour d’un projet commun de transmission.

Enjeux

En prenant compte des objectifs et du contexte, deux enjeux majeurs sont ressortis dans le cadre du projet de développement d’activités :

● Le développement d’un projet de vie sans être propriétaire du site : le château doit conserver les caractéristiques d’une « maison de famille » a minima à court ou moyen terme ;

● Ainsi que la définition des modalités de mise en oeuvre en impliquant les parties prenantes dans la réflexion sur le rayonnement du domaine pour faciliter l’acceptation du projet.

Résultats

Les résultats obtenus grâce à la mise en place de diverses actions sont les suivants :

● Découpage du domaine en cinq espaces distincts. Cela permet de favoriser le développement du site par étapes et l’occupation familiale. Les cinq espaces sont les suivants: le château, le « village », les jardins, les bois et les terres agricoles ;

● Validation d’un concept de « village étape ». Ce concept est articulé autour de l’immersion et de l’expérience, à travers deux activités : l’hébergement et la visite ;

● Écoute des ambitions et contraintes de chacun des membres de la famille ;

● Ainsi que le lancement de la dynamique de transmission.