Le Centre-Val-de-Loire, le « Pays des Châteaux »

Dans cet article, Hephata présente la région Centre-Val-de-Loire, le « Pays des châteaux » et ses quelques particularités qui participent à la désirabilité du territoire.

L’important à retenir dans cet article :

La région Centre-Val-de-Loire est principalement connue grâce au célèbre Val de Loire, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et ses châteaux emblématiques. L’importance de ces derniers lui vaut le surnom de « Pays des châteaux ». Le territoire ligérien, c’est-à-dire qui borde la Loire, est un important atout touristique pour la région grâce à :

– Un flux touristique important, notamment les amateurs de patrimoine et de slow tourisme, qui découvrent la région à travers le célèbre circuit de la Loire à Vélo ;

– Un patrimoine historique incroyable et diversifié, attirant des publics variés ;

– Un patrimoine naturel aussi très touristique.

Pour les propriétaires ou gestionnaires de sites patrimoniaux désirant attirer des publics, il est important d’avoir conscience des atouts de son territoire. Cela permet ensuite de se positionner pour proposer des offres touristiques adaptées aux besoins du territoire, comme de l’hébergement ou de la restauration.

Introduction : 

L’histoire du Centre-Val-de-Loire est rythmée par la construction de nombreux châteaux au fil des siècles. En effet, la région en recense 860 sur son territoire, dont la majeure partie est située dans le Val de Loire. Parmi ces châteaux, plusieurs sont emblématiques de la région et attirent des touristes locaux et étrangers. En effet, les chiffres clés du tourisme de la région Centre-Val-de-Loire montrent que plus d’un tiers des touristes sont étrangers. Les études démontrent aussi que l’activité la plus cotée dans la région est la visite de sites patrimoniaux, avec un taux de 96%. Puis viennent, les activités liées à la découverte de la gastronomie, du terroir ou des espaces naturels.  

Les « châteaux de la Loire » sont des témoins de l’histoire de France et des évolutions architecturales, artistiques, politiques et sociétales du pays. Il s’agit d’un atout économique majeur pour la région. 

Le Val de Loire s’étend aussi sur des départements de la région des Pays de la Loire qui  possèdent également de nombreux châteaux. Il existe un mystère autour du nombre exact de châteaux de la Loire. Les chiffres oscillent entre un millier et plus de trois milles. L’importance du patrimoine historique fait partie intégrante de l’identité touristique du Centre-Val-de-Loire et contribue à la désirabilité du territoire. La notion de désirabilité renvoie à l’attractivité d’un lieu et à tous les éléments qui donnent envie au public de venir, qui rendent donc désirable une région.

1. L’origine du nombre de châteaux dans le Val de Loire 

Tout commence au XIVème siècle, en pleine guerre de Cent Ans. Les armées françaises et anglaises s’affrontent sur le territoire ligérien. Pour se défendre, les français construisent des forteresses, comme par exemple la célèbre Forteresse de Chinon. Ce lieu chargé d’histoire fait partie des constructions emblématiques du Val de Loire, ayant attiré 124 000 excursionnistes en 2019. 

Classée Monument historique, comme la grande majorité des châteaux emblématiques de la Loire, la Forteresse de Chinon bénéficie de deux atouts qui participent à son attractivité. Son premier atout est son architecture et son environnement. Ils offrent une vue imprenable sur le Val de Loire, idéale pour les excursionnistes amateurs de tourisme vert.

Son deuxième atout relève de la légende impliquant Jeanne d’Arc. Cette légende raconte que le Roi Charles VII y aurait rencontré Jeanne d’Arc pendant la Guerre de Cent ans. Ce dernier aurait voulu la tester en prenant le costume d’un de ses serviteurs. Jeanne ne s’y trompa pas et marcha à sa rencontre, au beau milieu de tous les serviteurs.  Cette légende ravie l’imaginaire des enfants : un atout supplémentaire pour attirer des familles.

La Forteresse de Chinon ⓒblog.ruedesvignerons.com

La Renaissance, période clé pour les châteaux de la Loire

L’histoire du Val de Loire continue ensuite à la Renaissance. Au XVème siècle puis au XVIème, l’architecture, le paysagisme et les arts connaissent un véritablement tournant en France. L’influence de la Renaissance italienne est importante au XVème siècle, notamment grâce au roi Charles VII. 

En effet, ce dernier entreprend la transformation de la bâtisse médiévale d’Amboise en un somptueux palais, à l’origine de l’emblématique Château royal d’Amboise. Inséparable de ce dernier, liés l’un à l’autre par un passage souterrain, le Château du Clos Lucé participe aussi à la désirabilité du territoire. En effet, il s’agit de la dernière demeure du célèbre peintre Léonard de Vinci. La renommée du lieu autant que celle du peintre attirent de nombreux visiteurs, amateurs de patrimoine et d’art.

Le Château du Clos Lucé (à gauche) et le Château royal d’Amboise (à droite)

L’influence de l’art italien s’intensifie au XVIème siècle, qui voit émerger la Renaissance française, notamment grâce au Roi François Ier.

En effet, François Ier s’intéresse particulièrement aux arts et à l’architecture. Cela le mène à mettre en place une importante politique culturelle, incluant la construction ou l’agrandissement de plusieurs châteaux et la réalisation d’importants décors. Pendant son règne, il entame des réalisations extraordinaires dans la région. La première est l’aile de l’emblématique Château royal de Blois, portant son nom.

L’aile François Ier et son escalier semi-extérieur attirent de nombreux touristes, curieux de découvrir l’art architectural de l’époque. En 2019 le site historique a recensé près de 354 000 visiteurs.

Le Château royal de Blois et son escalier semi-extérieur ⓒmusement.com

2. La richesse architecturale et patrimoniale du « Pays des châteaux »

Cette histoire donne naissance à de nombreuses merveilles architecturales, impressionnantes par leurs variétés et leurs particularités. Bien que le territoire soit pourvu de centaines de châteaux, seuls 120 châteaux sont ouverts au public. Parmi eux, une vingtaine seulement est réputée. Grâce à ces châteaux, le Val de Loire bénéficie d’un flux touristique important.

En outre, chaque édifice est célébré pour une particularité :

– Le Château de Chenonceau, incroyable construction sur l’eau inspirée du Ponte Vecchio à Florence, qui attire chaque année environ 850 000 visiteurs, faisant du lieu le monument historique privé le plus visité de France ;

– Le Domaine de Chaumont-sur-Loire, sa forteresse et son incroyable patrimoine naturel, valorisé par la manifestation culturelle du Festival International des JardinsLe lieu accueille chaque année plus d’un demi-million d’excursionnistes.

Le Château de Chenonceau (à gauche) et le Château de Chaumont-sur-Loire (à droite)

Le plus célèbre d’entre tous, le Domaine national de Chambord

Le Domaine national de Chambord est le lieu le plus visité de la région, générant un flux touristique extraordinaire. En 2019, le site a accueilli  1 130 000 de visiteurs, venus admirer la grandeur du lieu. Le château est célèbre pour son architecture et son escalier à double révolution, création emblématique de Chambord.

Le Domaine national de Chambord ⓒlejdd.fr

Le Domaine national de Chambord bénéficie aussi d’une visibilité numérique importante. En effet, le lieu dispose d’une chaîne YouTube qu’il a particulièrement mis à profit depuis le début de l’ère du covid. Grâce à son conte pour enfant, disponible sur la chaîne YouTube, le château capte l’attention des enfants, créant un intérêt chez eux afin d’attirer les familles.

3. Des sites touristiques axés autour de la nature, la faune et la flore

Afin de permettre aux touristes de découvrir la pluralité des châteaux qui jalonnent le Val de Loire, de nombreux circuits itinérants ont été mis en place. Le plus célèbre d’entre eux est la Loire à Vélo, qui a attiré 1,2 millions d’excursionnistes en 2019. Cet itinéraire leur offre une manière de découvrir le patrimoine historique en flânant le long du fleuve. Destiné initialement aux amateurs de tourisme vert et itinérant, ce mode de tourisme est de plus en plus en vogue. Le taux d’excursionnistes le pratiquant est en hausse, et devrait continuer d’augmenter après la crise sanitaire.

C’est aussi l’occasion de mettre en avant le patrimoine naturel de la région, ainsi que le fort intérêt du public pour les parcs zoologiques et botaniques. On retrouve ainsi l’un des parcs les plus célèbres de France : le ZooParc de Beauval. Considéré parmi les plus beaux au monde, le ZooParc de Beauval s’étend sur une quarantaine d’hectares. Il génère un important flux touristique, attirant chaque année plus d’un million et demi de visiteurs.

Affiche du ZooParc de Beauval 

Le Parc Floral de la Source est un autre site naturel touristique de la région. Il s’agit d’un parc bénéficiant de l’inscription aux Monuments Historiques et du label « Jardin Remarquable ». En 2019, le lieu a accueilli près de 127 000 excursionnistes à la recherche de nature. 

Il est donc aussi important de prendre la mesure de l’intérêt que porte le public à ce type de lieu et de comprendre que ce sont de véritables atouts pour renforcer l’attractivité du territoire, bien qu’ils soient minoritaires face au patrimoine historique.

Conclusion : 

La richesse architecturale et patrimoniale de la région participe à la désirabilité du territoire et génère un important flux touristique autour de chaque grand château. Pour tout propriétaire ou gestionnaire de site patrimonial privé, ce flux touristique est un atout car il leur permet d’espérer capter une partie de ce flux en proposant des activités différenciantes. 

Le Val de Loire est incontournable pour les touristes en quête de découverte, d’authenticité et d’architecture. Valoriser son patrimoine et y installer une activité touristique peut permettre d’offrir aux excursionnistes un lieu d’accueil et de repos en adéquation avec leurs envies : hébergements, restauration, visites thématiques, ateliers, activités extérieures, etc. 

En ce qui concerne les hébergements, les possibilités sont variées, en fonction du lieu et de la typologie de public que le propriétaire souhaite accueillir : hôtellerie, chambres d’hôtes, gîtes, camping, etc. Dans le Val de Loire, les études touristiques ont démontré un plus fort taux de fréquentation des hôtels, gîtes et locations type airbnb.

Pour aller plus loin : 

Organiser une reconstitution historique dans un château

Organiser des shooting photos dans son château

Les enjeux de la sauvegarde du patrimoine français