VALORISER SON PATRIMOINE GRÂCE À LA REALITE VIRTUELLE OU AUGMENTEE - Exemples des châteaux de Nemours et de Chamarande

Publié par Loris Ternynck, le 15/11/2018
Sous-catégorie : Innovation.

L'important à retenir dans cet article :

Les nouvelles technologies permettent de développer votre offre et vos publics. La réalité virtuelle et la réalité augmentée se développent et s’affirment comme de nouveaux outils de médiation efficaces et divertissants, qui plaisent et attirent de nouveaux publics. Les musées comme les châteaux s’emparent de ces dispositifs pour faire vivre à leurs visiteurs une véritable expérience au cœur de leur histoire. Par ailleurs, ils peuvent bénéficier d'aides apportées par la région, des DRAC, ou dans le cadre d’appels à projets.

Vous pouvez vous démarquer en proposant une expérience originale.

Dans cet article, vous trouverez :
• Deux études de cas avec leurs contextes et leurs résultats et leurs modes de financement
• Les avantages et points d'attention liés à la mise en place de ce type d'outils
• Quelques exemples de prestataires

Réalité virtuelle / réalité augmentée, quelle différence ?



La réalité virtuelle plonge l'utilisateur dans un univers en trois dimensions dans lequel il peut être possible de se déplacer et d’interagir, tandis que la réalité augmentée enrichit le réel d’éléments 3D que vous pouvez également manipuler. La principale différence est qu’avec la réalité virtuelle vous êtes entièrement coupés du réel, ce qui n’est pas le cas de la réalité augmentée.

Le choix de l’utilisation de l’une ou de l’autre dépend de l’expérience que vous souhaitez construire.

Exemple de l’utilisation de la réalité augmentée au Domaine de Chamarande (Essonne)




Le contexte

Le domaine de Chamarande en Essonne a conduit une expérience de réalité augmentée dans son château du 1er septembre au 4 novembre 2018 pour valoriser son histoire de manière originale. Intitulé « Chamarande à travers les âges », le dispositif conçut par l’équipe du musée et la startup française Realcast (incubée à la Station F à Paris) permet de se mettre dans la peau d’un bâtisseur pour reconstituer les principales étapes de la construction du domaine, du château et des jardins, du XVIIe siècle au XXIe siècle.

Le produit

Equipé d’un casque HoloLens et installé dans une galerie du château, l’expérience se joue seul ou à plusieurs. L’aventure dure 15 minutes et nécessite la présence d’un médiateur pour équiper les visiteurs de casques et leur communiquer les instructions nécessaires au bon déroulement du jeu. La mission consiste à trouver les dates cachées à divers endroits de la pièce pour replacer les éléments de construction autour de la maquette holographique du Domaine.François Miron, le premier propriétaire de l’actuel château, viens en aide aux joueurs pour les aider à trouver les dates tout en racontant l’histoire du domaine décomposée en différentes séquences interactives.

Les résultats

Aurélie Gros, Vice-présidente déléguée à la Culture, au tourisme et à l’action internationale en Essonne, indique que « l’expérience est une réussite et a reçu un excellent accueil du public. Outre le divertissement, l’immersion permet de découvrir le domaine dans son intégralité, ce qui facilite la visite par la suite. En devenant acteur, le visiteur mémorise mieux le contenu pédagogique qui lui est délivré ».

Les soutiens financiers

Pour ce projet, le Domaine a reçu le soutien financier de BPI France et la Région Île-de-France via le fond Innov’Up .. Le Conseil Départemental de l’Essonne envisagerait de conduire des expériences similaires dans les domaines départementaux de Méréville et Montauger.

Exemple de l’utilisation de la réalité virtuelle au château de Nemours (Seine-Maritime)




Le contexte

Depuis le 14 octobre 2018, le château de Nemours propose un film immersif 360° avec son immersif en réalité virtuelle. Il permet de plonger le public au cœur du XIIème siècle afin de lui faire découvrir l’histoire du château. La visite se fait en compagnie Gauthier de Villebéon (1125-1205), fondateur du château et de la ville de Nemours et Premier Ministre de deux rois de France.

Les besoins liés à la production

La réalisation du film VR de 4 minutes a nécessité l’intervention de plusieurs acteurs :

- La société de production Phare Ouest a filmé les lieux.
- L’agence 17 mars a réalisé la modélisation graphique et la reconstitution d’une partie des décors d’autrefois.
- L’équipe Live Drone s’est occupée des prises de vues aériennes par drone.
- Enfin l’association La geste de l’Hurepoix a fait appel à un acteur pour endosser le rôle de Gautier de Villebéon.

Les soutiens financiers

Pour ce projet, le château a reçu le soutien financier de la DRAC d’Île de France dans le cadre d’un appel à projet autour d’applications et de dispositifs culturels numériques innovants. Sur les 36 000€ nécessaires au lancement du projet, la DRAC a contribué à hauteur de 15 000€.

Intérêts et avantages de l’utilisation de la réalité virtuelle ou augmentée pour un château



Rendre accessible l'inaccessible

Ces technologies peuvent permettre de faire visiter des espaces habituellement fermés au public pour raisons de sécurité ou de compenser l’inaccessibilité de votre château au public en situation de handicap moteur.

Rendre visible l'invisible

Ces projets peuvent permettent de palier à l’absence de mobilier dans certaines pièces ou partie du château en présentant une reconstitution 3D. Il est possible par exemple de faire apparaître des tableaux aujourd'hui disparus (perdus ou volés) ou encore montrer le site comme à différentes époques.

Pallier à la fermeture périodique du château

Il est possible d’exporter un dispositif de réalité virtuelle. Par exemple en le proposant à l’office du tourisme ou aux écoles. Ainsi, l’expérience permet de continuer à faire visiter virtuellement votre château durant les périodes de fermeture au public. En revanche, une expérience de réalité augmentée ne peut pas être nomade de la même façon, puisqu’elle est conçue dans et pour un lieu spécifique.

Proposer une offre de médiation originale

Les nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle ou augmentée présentent un réel intérêt en matière de médiation et d’usage. Elles permettent d’inscrire votre monument dans la modernité, de valoriser son histoire et ses collections. Vous pouvez ainsi développer l’offre d’activités proposées dans votre château et attirer de nouveaux publics. Elles sont également un atout pour votre communication.

Communiquer et améliorer son image de marque

Les technologies comme la réalité virtuelle et augmentée permettent d'inscrire votre château dans la modernité, et se faisant, de contribuer à son image de marque et à sa notoriété. Vous pouvez vous servir de ces outils pour communiquer sur vos réseaux sociaux en affichant votre différence. Une visite virtuelle sur votre site peut également donner envie aux visiteurs de se rendre sur place.

Surprendre les visiteurs

Ces outils sont très appréciés des visiteurs qui cherchent de plus en plus à vivre des expériences immersives et innovantes au cours de leur visite. Si l’intérêt ludique est évident, ces outils apportent également un véritable supplément pédagogique. En devenant acteur de son expérience, l’utilisateur mémorise mieux les informations qui lui sont délivrées.

Questions à se poser avant de se lancer dans la réalité virtuelle ou augmentée



Ces projets représentent encore un investissement financier important, et il est donc important de se poser les bonnes questions avant d’investir du temps et de l’argent :

- Pourquoi proposer une offre de médiation numérique ? Qu’est-ce que je souhaite montrer, valoriser, expliquer ?
- Quelle sera la valeur ajoutée ?
- Ce type de projet est-il en adéquation avec mon positionnement ?
- Suis-je capable de promouvoir efficacement mon projet ?

Le numérique ne doit pas se présenter comme un simple gadget superflu, il doit être employé lorsqu’il permet de faire quelque chose qu’on ne peut faire autrement.

Pour aller plus loin :



Commentaires

Dans la même catégorie

Nos partenaires