Article 2 : COMMENT GAGNER DE L’ARGENT GRÂCE A SON CHÂTEAU - Les premières actions à mener dans le lancement d’activités

Publié par Maylis d'Amade, le 06/06/2019
Sous-catégorie : Méthode.

L'important à retenir dans cet article :

Une fois sa réflexion construite et ses projets d’activités fixés et planifiés, il faut débuter. Mettre en route vos premières actions dans votre château requiert une attention toute particulière, et de nouvelles interrogations peuvent se présenter.

Les points clés de cet article :

• Savoir être réaliste face au lancement de vos activités
• Réfléchir aux éventuels accompagnements possibles
• Promouvoir vos activités auprès des bonnes cibles

Introduction



Dans l’article COMMENT GAGNER DE L’ARGENT GRÂCE A SON CHÂTEAU – Quelle réflexion avoir en amont du lancement d’activités, nous évoquions la manière d’agir avant la mise en place de tout projet. Aujourd’hui, nous vous proposons de nouvelles clés pour commencer à mener vos premiers développements !

1. Etre réaliste



Cela peut paraître logique mais fixer des objectifs réalisables dans le temps et dans son budget peut vite devenir difficile. Une fois que l'on a identifié les atouts de son château, que l'on sait comment les exploiter, l'on a souvent tendance à être trop ambitieux dans la mise en place de ses objectifs. Il est donc nécessaire de faire un « tri » entre ce qui est possible et ce qui est réalisable.

Ce qui n’est pas réalisable n°1 : les activités qui imposent des contraintes trop fortes pour soi

Par exemple, si vous souhaitez organiser des visites dans votre château, sachez qu’il faudra mettre en place un parcours spécialement dédié à cette activité. Cela implique des contraintes avec notamment la privation de la jouissance d’une partie de ses espaces privés. Si vous n'êtes pas prêt à cela, ce n’est sans doute pas la bonne activité pour vous.

Ce qui n’est pas réalisable n°2 : les activités qui demandent une phase de « test » alors que l’on manque de temps

Prenez également en compte le temps qu’il faudra pour mener à bien vos premières actions. Il est important de ne pas aller trop vite car le risque est de faire des projets à perte ! Tous les paramètres (environnementaux, climatiques…) qui peuvent vous dresser une assise confortable dans le lancement de vos activités ne sont pas toujours présents. Ainsi, il est nécessaire d’accepter l’erreur et de faire des compromis surtout si l’on n’est pas le seul décisionnaire. Il convient alors d’agir finement et de choisir les bons moments pour proposer de nouvelles activités. Le mot d’ordre est : « learning by doing » : apprendre en faisant.

Vous pouvez par exemple vous rendre dans votre mairie, demander une étude d’impact sur le territoire et faire en fonction . Ainsi, ces nouvelles informations vous permettront de s’engager sans trop de risques dans la mise en place de vos activités.





2. Ne pas hésiter à se faire accompagner



S’entourer d’experts, de conseillers, d'auxiliaires, de bénévoles...

Lors du lancement de projets pour son château, on peut parfois être esseulé face à la quantité de travail qui se retrouve devant nous. Gérer les visites si l’on a ouvert son château au public, s’occuper des événements, de l’entretien des lieux etc, n’est pas aisé. Jusque là, il est rare d'avoir le don d’ubiquité et l’on risque de tout faire péricliter si on se retrouve dans l’impossibilité de canaliser ses objectifs.

N'hésitez pas à vous entourer d’un environnement de partenaires qui ont les bons conseils, les solutions adaptées pour répondre à vos besoins.

Si par exemple, vous avez à votre charge un domaine forestier, vous pouvez vous rapprocher d’experts en gestion forestière, de conseillers en la matière qui sauront vous aider grâce à leur regard professionnel. En ce sens, nous vous conseillons la lecture de l’article : GESTION DU DOMAINE FORESTIER DE SON CHÂTEAU – Un atout majeur car rentable et JARDINS ET ESPACES PAYSAGERS D’EXCEPTION – Faire appel à des professionnels, c’est abordable : point sur les expertises indispensables.

Vous pouvez également vous rapprocher de nombreuses structures qui existent comme les chambres d’artisanat, les CCI, les incubateurs d’artisans locaux ou tout simplement des bénévoles qui viendront donner de leur temps pour vous aider dans vos activités.



Une solidarité commune

Il existe aujourd’hui une grande solidarité autour du patrimoine et de sa valorisation. Ainsi, beaucoup de partenaires sociaux, économiques sensibles à la conservation du patrimoine sont là pour vous aider à concrétiser vos projets car le patrimoine est d’abord une affaire de tous.

Rappelons-nous de la success-story du château de la Mothe-Chandeniers qui a réuni des personnes d’horizons, de nationalités différentes au sein d’une même mission : servir le patrimoine et aider à sa valorisation. De petites mains passionnées œuvrent pour aider à sauvegarder et promouvoir cet héritage commun. Ce seront parfois elles qui viendront d’elles-mêmes proposer leurs services pour aider dans la mise en place d’activités pour son château. Les mairies et associations sont souvent leurs relais. Il ne faut donc pas hésiter à prendre les devants et se tourner vers elles !

D’autres propriétaires tentent eux-aussi de mener à bien leurs projets pour leur château. Les VMF, par exemple mettent en relation les propriétaires de monuments historiques afin de se constituer un réseau cohérent et efficace autour d’une solidarité commune: celle de promouvoir son bien en œuvrant pour sa sauvegarde.




S’associer

Enfin, si l’on a peur d’être seul, trouver des associés peut être une bonne alternative. Tentez d’abord dans votre cercle familial, puis dans vos amis. Ces derniers peuvent constituer des soutiens moraux qui consolideront toute mise en place de projet. Avoir un second regard sur les décisions à prendre est un plus non négligeable car il apporte une confiance supplémentaire dans la réussite de projets pour son château.

Vous pouvez également former un apprenti pour vous suivre et vous épauler dans vos actions à mener. Pour cela, les CFA (Centre de Formation d’Apprentis) proposent des alliances et des formations avec de jeunes désireux de se former auprès d’un maître d’apprentissage.


3. Faire de la publicité pour communiquer sur vos activités/événements







Distinguer les différents niveaux de communication autour du château et des activités


La communication aux autorités : un pré requis indispensable

Une fois vos projets fixés, vous avez toutes les cartes en mains pour lancer des activités pour votre château, mais il faut pour cela, les promouvoir.
Si vous avez consacré votre château au tourisme, sachez que vous êtes dans le cadre d’une ouverture d’un ERP (Etablissement Recevant du Public). Dès lors, il est impératif de prévenir sa préfecture et sa mairie de son intention d’ouvrir au public son château. Cela fait, il vous faudra choisir à quelle fréquence ouvrir votre château au public (ouverture exceptionnelle, occasionnelle ou régulière). Plus d’informations à ce sujet sont communiquées sur le site de la DRAC de sa région.

La communication autour de vos activités

Il est également important de veiller à faire connaitre votre nouvelle activité en déterminant un message spécifique, celui qui boostera la visibilité de votre château. Cependant, de véritables démarches s’imposent quant à une communication effective de ses projets. Il faudra diffuser toutes les informations nécessaires sur votre château aux agences départementales et touristiques de sa région. De plus, il faudra sans doute créer une brochure publicitaire ainsi que des panneaux pour prévenir vos clients potentiels de votre nouvelle activité. Ne pas hésiter à être inventif dans ses opérations de communication en plus de vous faire connaitre sur les réseaux sociaux !
Vous pouvez retrouver ici comment faire une brochure touristique inspirante.

Les nouveaux outils de communication

Vous pouvez par exemple démarcher les télévisions, presses et radios locales qui relayeront vos projets et vous donneront un coup de pouce pour une meilleure visibilité.

L’application Weekisto permet par exemple de faire connaitre son château afin d’attirer des visiteurs. Elle vous propose ainsi 3 outils d’animation :

- visites à thèmes
- balades
- quiz et jeux





Vous avez également la possibilité de vous tourner vers la réalité augmentée qui apportera un plus pour vos visites et par conséquent pour votre visibilité. L'opérateur de visites augmentées Histovery propose aux châteaux qui le souhaite un HistoPad, une tablette numérique qui promet une expérience immersive aux visiteurs à travers une exploration des salles reconstituées de votre château, "l’HistoPad offre une chasse au trésor ludique et interactive pour le jeune public."





La communication autour de votre château et de votre marque

En parallèle, si vous avez souhaité consacrer votre monument à l’hôtellerie, les moyens pour être bien visible auprès de votre public seront différents que pour le tourisme mais la logique de communication sera la même. Tout devra être mis en œuvre pour concourir à une bonne visibilité. Outre le fait de se créer un site Internet simple et intuitif, vous devrez inscrire votre château sur des annuaires, des guides touristiques ou participer à l’obtention d’un label.
Vous pouvez par exemple postuler pour l'obtention du label "Qualité Tourisme" en suivant la procédure proposée par la DGE (Direction Générale des Entreprises).

Commencez à communiquer autour de vos actions

Il est important d’établir des stratégies de communication logiques et efficaces et, pour ne surtout pas biaiser votre offre, il faudra être cohérent avec le message que vous véhiculerez.

Voici une liste non-exhaustive des étapes que nous vous conseillons de suivre pour avoir une bonne stratégie de communication auprès du public que vous aurez choisi :

Inscrivez votre monument sur les réseaux sociaux (Linkedin, Instagram, Facebook...). Sachez que ces plateformes sont aujourd’hui les plus efficaces en termes de communication et de rayonnement car elles touchent un public plus large mais concerné.

Prenez des photos de votre château de bonne qualité. N’hésitez pas, si vos moyens financiers le permettent, à faire appel à un photographe qui saura par son œil professionnel mettre en valeur le plus possible votre édifice.

• Créez un site Internet clair et intuitif pour que vos futurs clients puissent prendre connaissance de tous vos projets, qu’ils puissent réserver une chambre ou une visite sans difficulté aucune.

• Référencez votre site sur les moteurs de recherche (Google, Safari…). Grâce aux mots-clés que vous indiquerez, votre visibilité sera plus efficace. Des outils pour référencer votre site sont disponibles en ligne avec des tutoriels pour vous aider, n'hésitez pas à en prendre connaissance !

L'exemple du Château de Gudanes :

Avec plus de 325 000 abonnés sur Instagram, le Château de Gudanes (Ariège) dépasse le Château de Chambord (69 100 abonnés) pourtant il n'est pas ouvert à la visite ! Son secret ? Une communication efficace autour d'un projet de restauration entamé en 2013 par les Craigs, un couple d'Australiens qui fait des émules sur Internet. Cadre enchanteur, vidéos travaillées, ateliers participatifs, tout est mis en oeuvre pour redonner vie à ce joyau du XVIIIème siècle.





Ainsi, il est important d'être inspirant, de cultiver votre réseau et de multiplier toutes les alliances qui pourront valoriser votre patrimoine. Enfin, n’hésitez pas à prendre les devants en parlant de vos activités sur toutes les plateformes de communication.


4. S’armer de patience



Prendre le temps. Même si vous êtes engagé financièrement en bénéficiant d’un prêt, nous vous conseillons de ne pas penser au financement à court terme. Comme dans la création d’entreprise, le rendement ne sera pas immédiat. Dégager un revenu est certes une priorité mais ce ne doit pas être une obsession sinon, vous risqueriez de vous engager dans des projets inaboutis ou irréalisables.
Par exemple, si vous souhaitez investir dans la création de structure d’accueil coûteuse mais que le public n’est pas au rendez-vous, vous aurez perdu plus d’argent que vous n’en n’aurez gagné. Cela peut paraître évident surtout si l’on fourmille d’idées de développement économique pour son château. Cependant, il est primordial de clarifier dès le début vos objectifs en pensant S.M.A.R.T. , vous avancerez plus efficacement et mènerez vos premières actions beaucoup plus sereinement.

Enfin, il est capital de ne surtout pas se comparer aux autres structures qui semblent réussir. Leur réussite peut être éphémère et leurs projets ne se sont pas construits en un jour. Tout doit être le fruit d’une réflexion raisonnée et aboutie. N’ayez pas peur de prendre le temps avant de vous lancer dans la bonne formulation de vos objectifs !





Conclusion



Ces étapes sont indispensables quant à la bonne mise en œuvre de vos premières actions, elles viennent cadrer votre réflexion lors du lancement d’un projet lucratif pour votre patrimoine.
Retrouvez dans notre prochain article la suite de ces étapes !

Pour aller plus loin :



Commentaires

Dans la même catégorie

Nos partenaires